Actualités

Tout savoir sur le nouveau Brevet
Consulter ou télécharger la plaquette de présentation de notre collège

Voir toutes les dépêches
Notre agenda

 

Vacances de Noël : du vendredi 22 décembre 2017 au lundi 8 janvier 2018 au matin

 

 

 

 

 

 

Accès Toutatice

pour aller consulter PRONOTE

 

 

Calendrier de l'année

 Contacter l'administrateur

Mme Allaert-Grall


 

MINI-SITE

 

 


Jumelage 2012-2013


 

Le Jumelage avec la compagnie de danse

MORAL SOUL

 

Un beau final pour le jumelage avec Moral Soul

 

Pour clore en beauté les trois ans de jumelage entre la compagnie de danse Moral Soul et notre établissement, ces dernièrs jours et semaines ont été riches et ponctués d'évènements marquants : intervention d'un graffeur au collège, venue des danseurs du spectacle Ayong, réalisations d'oeuvres dans le cadre d'un atelier "arts de rue", déambulation des élèves de l'atelier de hip-hop lors du marché de Ploudalmézeau et dans la Grand-rue de l'Arcadie, ...

Le groupe de hip-hop et danses urbaines avant la déambulation au marché de Ploudalmézeau

 

Une série d’évènements pour clôturer les 3 années de  jumelage entre le collège Edouard Quéau et la Compagnie Moral Soul ;

Entre le 8 et le 15 Avril, Nazeem Mouinoudine a initié les élèves de la classe de 4ème D à la réalisation de graphs sur panneaux.

 Les élèves ont tout d’abord pris le temps de laisser s'exprimer leur créativité sur papier, avec comme objectif la réalisation de plusieurs panneaux graphés, chaque graph représentant une ou deux matières d’enseignement enseignées dans le lieu où le panneau sera installé (un panneau est prévu aussi au self).

Puis est venu le temps de l’entrainement à la bombe à peinture… en essayant de faire le moins de « pâtés » possible !  A force de persévérance, les traits se sont affinés, précisés et le graph a commencé à prendre forme. Nazeem a finalisé les panneaux avec les élèves. Ceux-ci sont dorénavant exposés, dans les différentes parties du collège.

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

 

 

 

Deux jours de cultures urbaines au collège Edouard Quéau et à l’Arcadie

 

►Jeudi 23 Mai, le matin

Pour lancer ces 2 journées dédiées aux cultures urbaines, Mme Benoist, Documentaliste, et Mme Guernion, responsable de l’atelier photo, ont encadré un atelier « arts de rue » consistant à transformer des photos, de façon humoristique ou poétique, … Y ont participé des élèves de l’atelier photo, de l’atelier hip hop, et quelques autres volontaires, ainsi que les élèves de la classe de CM2 de l’Ecole François Mitterrand.

Les œuvres seront exposées au collège jusqu’au 31 mai puis l’exposition s’installera ensuite à la Médiathèque L'Odyssée jusqu'au 10 Juin.

 

►Jeudi 23 Mai l’après midi

Giovanni et Amélie, deux danseurs professionnels de la chorégraphie « Ayong » d’Herwann Asseh, sont intervenus auprès de la classe de 4D.

Les élèves ont commencé par un échauffement plutôt tonique, guidés par Amélie. Et avant que tout le monde ne soit épuisé ( !), les 2 danseurs ont fait évoluer les élèves dans des ateliers de création : chacun et chacune, guidés par la voix des intervenants devaient créer des positions, des contacts, des enchaînements de mouvements, jusqu’à un instant de lâcher- prise, moment recherché permettant au danseur-élève de s’exprimer sans redouter le regard de l’autre.

Dans un second temps, les élèves ont réalisé des portés /accompagnés aux sols, afin de travailler et de ressentir la confiance en l’autre… Et il fallait avoir confiance pour se laisser tomber en arrière, réceptionné(e) par un(e) camarade !

Amélie et Giovanni ont ainsi expliqué qu’ils passaient eux- même par ce genre d’atelier pour réaliser et créer de nouvelles gestuelles. Nos danseurs en herbe ont donc fait un travail de professionnel !

Nous sommes ensuite allés au CDI pour discuter avec les intervenants sur le thème « Ayong » ( peuple en Gabonnais) :

Le spectacle s’inspire largement de la fresque de Michel Ange, «  Le Jugement Dernier », peinte à la Chapelle Sixtine à Rome. L'inspiration  se devine à travers le mouvement des corps, l’alternance des enchainements descendants (enfer) ascendants (paradis), et surtout  la notion d’identité, d’individualité : être dans le groupe, à côté du groupe, hors du groupe… être absorbé ou rejeté par le groupe, par le peuple.

Il y a donc beaucoup de contact dans cette chorégraphie, et les élèves ont pu expérimenter eux même une phase de création.

 

Le vendredi  24 , journée organisée conjointement entre l'Arcadie, le collège et la Cie Moral Soul

 ♦Le matin : les élèves de l’atelier Hip Hop et 3 autres élèves de 4D sont devenus un temps artiste sur scène.

 La scène : le marché de Ploudalmezeau ! C’est en déambulant entre les différents stands du marché que les élèves ont pu montrer leur chorégraphie travaillée  tous les lundis de l’année, avec Julien Colliou, danseur, chorégraphe et formateur Hip Hop de la Cie Moral Soul.

Le groupe est passé ainsi entre les gouttes, a déambulé d’un bout à l’autre de la rue marchande,  à la plus grande joie des personnes présentes ! Applaudissements, félicitations ont accompagné  la troupe !

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

 

♦L'après midi

Les élèves de l’atelier Hip hop et de la classe de 4D ont eu la chance de pouvoir assister aux derniers temps de répétition du spectacle qu’Herwann Asseh présentait le lendemain à 20H30 à l’Arcadie. Tout le monde s’est fait discret pour voir travailler ce groupe de 6 danseurs, guidés par Herwann : nous avons pu voir ainsi des danseurs essayer, réessayer, se faire mal et recommencer, proposer, recréer…. Pour nous donner à voir au final un spectacle dans lequel tout semble facile, et léger.  Et pourtant, que de travail… Herwann est venu ensuite nous expliquer sa démarche en quelques minutes, il avait encore la fin du spectacle et les lumières à revoir !

Et pour finir, l’atelier hip hop nous a refait une déambulation dans « la Grande Rue » de l’Arcadie !!!

 

Merci à tous les danseurs et artistes en herbe du collège, à Mme Benoist pour le travail réalisé et l'exposition encore en cours , à Mr Le Louarn, photographe  attitré au jumelage , à Julien Colliou pour sa disponibilité et son énergie, à Herwann Asseh pour son désir de partager et son écoute auprès des jeunes,  aux responsables  de la Cie Moral Soul, ainsi qu'à l'ensemble du  personnel de l'Arcadie pour l'organisation et l'accueil sur place.

L'équipe du jumelage !

 

6 décembre 2012

Intervention de Julien Colliou :

la différence entre danse et mouvement

 

Interview de Julien Colliou par Clémentine et Réjane

 

Julien Colliou, danseur, professeur et chorégraphe

de la Compagnie Moral Soul

 

Julien est un jeune danseur , il a 26 ans : il vit à Brest .

 

Il a commencé à danser vers l 'âge de 10 ans, la musique et des danseurs comme Mickaël Jackson l'ont encore motivé davantage.

 

 Son parcours professionnel est classique : il a arrêté l'école en première pour travailler à l'aide aux personnes : il a un diplôme niveau BAC → formation de 8 semaines en tant qu'artiste pédagogue .

 

Il danse partout dans le Finistère, en Angleterre chaque été, et souvent avec d'anciens élèves .

 

Il pratique 3 styles de hip-hop :

- New-style : un style libre libre , des mouvements construits .

- House : style qui fait travailler les pieds , il faut beaucoup de précision , c'est très physique .

-Popping : (Pop-corn) Robotique , ondulation , illusions …

 

 

Son métier de professeur de hip-hop  remplissant son agenda, il n'a plus beaucoup de temps pour s'entrainer, car ce n'est pas évident de trouver des salles.

Malgré cela il s'entraine 2 heures par mois .

 

Ce qui lui plait dans la danse c'est la liberté , et d'oublier ce qu'il y a autour, être dans une bulle : c'est un bon moyen d'exprimer ses émotions .

 

Il est fier de transmettre son savoir sur la danse Hip-Hop , sur les échauffements, la musique , la mise en scène …

 

Dans l'avenir il veut continuer à danser , à donner des cours parce que  ça lui plait, il souhaite développer de plus en plus les vidéos en tant que réalisateur et solliciter d'autres danseurs. 

 

Dans la culture Hip-Hop il y as plusieurs styles :

- Le Djing

- Beatbox ( imiter des instruments avec la voix)

-Le Rap

- Le Graph (ex : Bansky)

- La danse

 

Julien et les élèves en train de s'échauffer

 

 

- Au sein de la Danse Hip Hop, il y a 5 familles ( 60 styles )

- 1 Break

 2 Locking ( le plus ancien ) c'est un style qui utilise les points et beaucoup de   mouvements de poignet .

  3 Popping ( en référence aux grains de maïs qui explosent en devenant pop corn), qui intégre la Wave, Slide (glisse) (ex : M.Jackson ), leTétris

  4 New Style ( rebondie ) danse hip-hop new style

  5 House

 

Pour commencer le cours de Hip-Hop , les élèves doivent s'entraîner toutes les parties du corps pendant environ 30 minutes .

 

 

26 novembre 2012

Intervention de Rudy Jean Denis

 

Rudy est intervenu dans la classe de 4èmeD 

 

 
Voici Rudy en train d'expliquer la chorégraphie  

Petit battle à deux, Joseph qui  pratique le Hip Hop en compagnie de sa camarade de classe Zoé.

Mr Le Louarn en pleine action !!!

 
vidéoRudy3_x264
par queau29

 

 

Appréciations

Nous avons bien aimé l'intervention de Rudy car il nous a appris des choses et il nous a transmis quelque techniques de sa passion, nous avons trouvé que c'est un personnage très sympathique.

 

Joseph et Arnaud, élèves en 4ème D, ont interviewé Rudy à l'issue de son intervention de danse.


vidéoRudy2_x264
par queau29

 

Quand as-tu commencé à danser ? Qu’est ce qui t'a amené à la danse ?

J'ai commencé tout petit, dans les années 80. C'est grâce à une émission télévisée qui se prénomme H.I.P H.O.P.

 

Quel est ton parcours professionnel ?

J'ai commencé la danse à 12 ans, je représentais ma ville en faisant des interventions pour présenter le Hip Hop.

 

Où en fais tu et avec qui ?

Je danse avec une compagnie " Biracolo ", qui tourne en Guadeloupe.

 

Tu pratiques de la  House dance , tu es aussi DJ, professeur, chorégraphe… As tu toujours du temps pour pouvoir t'entraîner? Et combien d’heures par semaine en moyenne ?

C'est " Short " comme il le dit, je m'entraîne 4h par semaine.

 

Pratiques tu d’autres styles ou techniques ?

Il pratique du Breack et du smurf.

 

Comment peut on définir la House dance ?

La House dance vient des USA.

 

Qu’est ce qui te plaît dans la danse, ou lorsque tu danses ?

Ce qui me plait dans la danse c'est la richesse, la liberté et l'expression.

 

Quel rôle a-tu le plus souvent ?

Je suis principalement danseur et intervenant.

 

Comment vois tu ton évolution et ton avenir professionnel 

      Mon avenir s'inscrit dans la danse, en tant que chorégraphe intervenant, ou dans la production         musicale. J'aimerais également pouvoir créer une école de danse.

 

 

Interview de Arnaud Colin et de Joseph Luart, élèves en 4ème D.

 

 

 

 

 

 

 




L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site