Actualités
Conseils de classe du 1er trimestre : du 2 au 12 décembre 2019
Vacances d'autômne : du samedi 19 octobre au dimanche 3 novembre 2019

Voir toutes les dépêches
Notre agenda

 

Conseils de classe du 1er trimestre : du 2 au 12 décembre 2019

 

 

 

 

 

Accès Toutatice

pour aller consulter PRONOTE

 

 

 

 

 

 

 


Exposé de Faëlan, Thomas et Pol : les fleuves des enfers


 
 

Les fleuves des enfers

 

1/Le Styx

 

La traversée du Styx par Gustave Doré, 1861

 

Dans la mythologie grecque, Styx (en grec ancien Στύξ / Stúx, du verbe στυγέω / stugéô, «détester, haïr») est une Océanide, fille aînée d’Océan et de Téthys, ou une déesse, fille d'Erèbe (les Ténèbres) et de Nyx (la Nuit) selon d'autres traditions. Elle personnifie le Styx, un des fleuves des Enfers.


Durant la Titanomachie (guerre entre les dieux et les Titans), elle suivit les conseils de son père et fut la première parmi les immortelles à offrir son aide à Zeus. Ses enfants se joignirent également à eux. En guise de récompense, Zeus invita les enfants de l'Océanide à demeurer dans l'Olympe pour toujours.

De plus, son nom devint sacré et les dieux prenaient leurs serments les plus solennels par celui-ci. Quand un dieu portait serment par le Styx, Iris y puisait de son eau dans une coupe d’or. Quiconque commettait parjure buvait cette eau, perdait la voix et le souffle pendant une Grande Année, soit neuf ans, et se faisait bannir du conseil des dieux pour neuf autres.
Zeus jura "sur le Styx" d’accorder à Sémélé ce qu’elle désirait et dut s’y plier malgré l'horreur du souhait de la jeune femme en question, ce qui causa la mort de celle-ci. Hélios  fit une promesse similaire à Phaéton, lui causant aussi la mort. La légende veut également que toute partie du corps qu’on y plongeait devenait invulnérable. Aussi, Thétis plongea-t-elle son fils Achille dans ses eaux et il ne resta vulnérable qu’au talon, la seule partie que Thétis n’avait pas submergée puisqu’elle le tenait par le pied, erreur qui coûta la vie à Achille.  

 

Charon traversant le Styx, d'après J.Patenier, 1515-1524, Musée du Prado, Madrid

 

2/ Cocyte

 

 

Dans la mythologie grecque le Cocyte (en grec ancien Κωκυτός / Kôkytós, « fleuve des lamentations ») est un fleuve des Enfers, affluent de l'Archeon (ou du Styx selon les versions). Il est alimenté par les larmes des voleurs, pécheurs et de tous ceux qui se sont mal conduits.
 

  Sur ses rives, les âmes qui n'ont pas eu de sépultures (âmes perdues ou errantes) cherchent leurs chemins vers les Enfers.
Dans la tradition romaine notamment chez Virgile , le Cocyte devient le fleuve principal des Enfers

 

 

3/ Phlégéthon

 

Dans la mythologie grecque, le Phlégéthon (en grec ancien Φλεγέθων / Phlegéthôn, « le flamboyant ») ou Pyriphlégéthon (Πυριφλεγέθων / Pyriphlegéthôn, « Phlégéthon de feu ») est un fleuve de feu qui coule dans les Enfers. C'est un affluent de . L'Achéron
 
 

Gustave Doré, 1857

 

 

4/L'Achéron

 

Jose Benlliure y Gil, 1919

  Dans la mythologie grecque  , l'Achéron est une branche de la rivière souterraine du Styx, sur laquelle Charon transportait en barque les âmes des défunts vers les Enfers. Il reçoit deux affluents en sens contraire : le Cocyte et le Phlégéthon.
Dieu fleuve, il est fils d' Hélios (le Soleil) et de Gaïa (la Terre), et est marié à la nymphe Orphné. Il est le père d'Ascalaphe.
Zeus le précipita aux Enfers pour avoir étanché la soif des Titans. Charon manœuvre sa barque sur l'Achéron qui charrie d'énormes blocs de rochers.

 

Travail réalisé par Faëlan Martin-Robin, Thomas Scoazec et Pol Frappat